Coupe des chênes rouges

Coupe des chênes rouges

Dessiner la forêt de 2200, engendre des transformations dans les paysages d’aujourd’hui

Les habitué·e·s aux promenades et footing en forêt de Vouillé auront probablement remarqué des coupes de chênes réalisées courant août. L’Office National des Forêts (ONF) nous explique les raisons de cette intervention :

Dans les années 70, suite à un incendie, des parcelles entières furent plantées en chêne rouge d’Amérique pour sa croissance rapide. Mais cette essence exotique, à caractère particulièrement envahissant, s’est étendue dans les parcelles adjacentes et présente aujourd’hui des problèmes sanitaires (dépérissement par l’apparition du chancre). Dans les 10 ans à venir, les peuplements de chêne rouge seront remplacés par des plantations de chêne sessile qui assureront l’avenir de la forêt de Vouillé. Ces coupes de chêne rouge auront un impact sur le paysage d’aujourd’hui. Un traitement paysager sera appliqué aux endroits sensibles : maintien de bosquets d’arbres et traitement des limites de parcelles. La gestion forestière accompagne le cycle naturel de la forêt et d’ici quelques années, les nouveaux chênes nous dépasseront, et nous retrouverons l’ambiance forestière à laquelle nous sommes habitués

SCAN_20200605_111149-1

CATEGORIES

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )